Mémoires d’étudiants

L’équipe de recherche d’épidémiologie environnementale accueille de nombreux étudiants avec des profils variés, pour un stage de master 1 ou master 2. Dans le cadre du stage, un mémoire est rédigé. Le temps, relativement court, du stage ne permet souvent pas d’aboutir à la réaction d’un article scientifique mais permet d’exploiter les données et de conduire les premières analyses. Certains étudiants poursuivent par une thèse ou un poste d’ingénieur, ce qui permet alors de valoriser les travaux du mémoire par la publication d’un article scientifique.

Ophélie Coiffier,

en 2021,

a réalisé un stage au sein de notre équipe dans le cadre du master Biostatistiques de l’Université de Montpellier. Son mémoire s’intitule « Expositions à des perturbateurs endocriniens durant la grossesse et fonction thyroïdienne du nouveau-né »

Léo Moutet,

en 2021,

a réalisé un stage au sein de notre équipe dans le cadre de son cursus universitaire en pharmacie à l’Université Grenoble Alpes. Son mémoire s’intitule « Comparaison de différentes méthodes de nettoyage des données de spirométrie adulte »

Aline Davias,

en 2021,

a réalisé un stage au sein de notre équipe pour valider son master Santé publique, risque sanitaires environnement général de l’Unversité Paris Descartes et Paris Sud et de l’EHESS. Son mémoire s’intitule « Etude de la relation entre l’exposition à des perturbateurs endocriniens et la diversité du microbiote intestinal chez les enfants d’un an dans la cohorte SEPAGES »

Inès Amine,

en 2021,

a réalisé un stage au sein de notre équipe dans le cadre de son cursus à l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Analyse de l’Information (ENSAI). Son mémoire s’intitule « Identification de profils immunologiques au sein de la cohorte couple-enfant SEPAGES »

Corélie Salque,

en 2020,

a réalisé un stage au sein de notre équipe dans le cadre du master Méthodes de Recherche en Environnement-Santé-Toxicologie-Ecotoxicologie de l’Université Grenoble Alpes. Son mémoire s’intitule « Associations entre exposition aux perturbateurs endocriniens et niveaux de cytokines apres activation chez les femmes enceintes »

Caroline Bernier-Simond,

en 2020,

a réalisé un stage au sein de notre équipe dans le cadre du master de Neuropsychologie de l’enfant de l’Université Grenoble Alpes. Son mémoire s’intitule « Exposition aux écrans et développement cognitif des enfants de 3 ans »

Lise Kraus,

en 2020,

a réalisé un stage au sein de notre équipe dans le cadre de Master Ingénierie de la Santé de l’Université Grenoble-Alpes. Son mémoire s’intitule « Analyse des mesures de tension artérielle à deux mois, un an et trois au sein de la cohorte SEPAGES »

Pierre Puppinck-Marissal,

en 2019,

a réalisé un stage au sein de notre équipe dans le cadre de son cursus à l’Ecole Centrale Nantes. Son mémoire s’intitule « Correction des données de concentration de cytokines de la cohorte SEPAGES »

Ariane Guilbert,

en 2019,

a réalisé un stage au sein de notre équipe dans le cadre du Master Biostatistiques de l’ISPED à l’Université de Bordeaux. Son mémoire s’intitule « Exposition prénatale aux perturbateurs endocriniens à courte demi-vie et comportement de l'enfant au sein de la cohorte SEPAGES »

Nassim Shaki,

en 2016,

a réalisé un stage au sein de notre équipe dans le cadre du Master Mathématiques, Informatique et applications de l’Université Grenoble-Alpes. Son mémoire s’intitule « Évaluation de l’impact des polluants atmosphériques NO2 et Benzène sur la croissance fœtale dans la cohorte SEPAGES »

Sophie Jourdan,

en 2015,

a réalisé un stage au sein de notre équipe dans le cadre du Master Santé publique et environnement de la faculté de médecine de Dijon. Son mémoire s’intitule « Constitution d’une cohorte de femmes enceintes en épidémiologie environnementale : Description des phénomènes de sélection »

Loading...